Vacances voile Croatie - Culture

La population de la région costale de Croatie et de ses îles a été mêlée, depuis des temps immémoriaux,à la navigation, la construction de bateau, la pêche, la production de vin et la culture d'olives. A partir de l'eau propre de la mer, les croates continuent à ramasser le sel en le faisant sêcher.

Culture

Les Croates se sont installés dans l'actuelle République de Croatie au début du 7ème siècle. Au Moyen-Age, menant de nombreuses guerre défensives, la Croatie se trouvaient au voisinage de plusieurs civilisations. Au 9ème siècle son territoire passa à travers la frontière entre L'empire des Francs et l'Empire Byzantin, au 11ème siècle entre l'Eglise catholique et l'Eglise Orthodoxe, et du 15ème au 19ème siècle entre le Christianisme et l'Islam Ottoman. Du 9ème au 12ème siècle la Croatie était un principat indépendant et autonome et deviendra plus tard un Royaume, comme l'on attesté de nombreux témoignages. Des conflits armés sans fin avec Venise, les Byzantins et les Turcs ont conduit les Croates à s'allier avec les dynasties Autrichienne et Hongroise, ce qui a abouti à de nouvelles batailles pour la souveraineté de leurterritoire et la restauration de l'indépendanceEndless. La Croatie est devenue pleinement indépendante en 1990.

De puissants Empires et Etats voisins ont laissé des traces visibles sur certains monuments. Les villes de la côtes datent pour la plupart de l'Antiquité et du Moyen Age. La ville de Pula avec son amphithéâtre extrêmement bien conservé, L'arche des Sergians et le Temple d'Auguste, ainsi que le Palace de l'Empereur Romain Dioclétien datant du 4ème siècle à Split (sous la protection de l'UNESCO) sont les plus grands monuments de l'ancienne culture de la côte croate.


La Basilique d' Euphresias à Poreč , construit au 6ème siècle est le monument d'art byzantin le plus beau et le mieux conservé de Méditerrannée. Les mosaïques de la Basiilique d'Euphrésia sont comparables à celle de l'église de San Vitale à Ravenna; ce sont les examples de l'art mosaïque les plus significatifs d'Europe.

L'ensemble de cette basilique à trois nefs est même regardé à travers le monde comme un monument historique important, classé Patrimoine mondial par l'UNESCO en 1997.

La période Romane caractérise Krk, Rab and Trogir. Trogir est la villle Romane-Gothique city la mieux conservée d'Europe centrale. Son centre médiéval, entouré de remparts abrite des chateaux bien préservés et des tours ainsi que de nombreuses constructions et palaces des périodes Romane, Gothique, Baroque et de la Renaissance.

La construction la plus importante est la cathédrale de Trogir avec son portail de 1240, chef d'oeuvre du maître-maçon Radovan. C'est l'example le plus significatif de l'art Roman-Gothique en Croatie.

La renaissance caractérise Osor, Pag, Šibenik, Hvar, Korčula et Dubrovnik. The planned city of Dubrovnik built in the 13th century, is recognized by the best preserved renaissance walls and towers, famous public buildings, churches, palaces and renaissance summer homes of the nobility.


Tous ces monuments ont été construits lors de l'indépendance de la République de Dubrovnik, laquelle a payé des taxes élevées à l'Empire Turc afin de conserver son indépendance et sa tranquilité. Elle s'est développée grâce au commerce et à la pêche. Aujourd'hui la ville est sous la protection de l'UNESCO.

Il est important de rappeler que, parmi les restes des monuments culturels, se trouvent un nombre élevé de chappelles croates datant du temps des dirigeants de la nation. Sont particulièrement intéressantes, les gravures sur les pierres caractérisées par une ornementation de galons. Les portes en bois de la cathédrale de Split, représentent des scènes de la vie du Christ et réalisées par l'artiste Buvina au début du 13ème, sont en excellant état.

L'art contemporain actuel est influencé par l'héritage historique, culturel et architectural. Les palais, les atriums, les places se transforment en scènes lors de festivals traditionnels et de pièces internationales: Festival estival de Dubrovnik, Festival du film de Pula, et Osor, les jours du théâtre croatien… Parfois, en écoutant de la musique classique en live et de la musique techno, vous pouvez tomber sur de la musique traditionnelle et écouter un coeur de polyphonie croate "Klapa", mondialement connu (tradition vocale de Dalmatie). L'on peut écouter ces chants polyphoniques dans toutes les villes, y compris les plus petites villes du bord de mer.

Personnes et endroits

A l'Antiquité le sel était troqué pour obtenir d'autres marchandises. Les plus anciennes exploitations de sel sont à Ston (elles datent du 13ème siècle) et aujourd'hui le sel d'eau de mer provient de lîle de Pag. Depuis des siècles, les olives ne sont pas considérées en Croatie uniquement comme de la nourriture, mais comme un signe de vie, un bienfait. Les magnifiques oliviers sont toujours plantés et irrigués avec amour pour que nos descendants puissent apprécier leurs fruits, en les dégustant frais ou bien marinés, et les spécialités croates qui, sans l'huile d'olive n'aurait pas le même goût.

Les herbes aromatiques sauvages comme le romarin, le basilic et le fenouil sont aussi primordials pour les spécialités locales d'Istria et de Dalmatie que le sont les vins les accompagnant. Par leurs couleurs et leurs goûts, ces vins témoignent de l'intensité du soleil, qui, grâce au travail et à la tradition, se ressent dans chaque goutte. Il y a aussi beaucoup de vignobles et de vignes sur les îles,qui donnent l'impression, vus de la mer de glisser jusque dans l'eau.
La tradition viticole croate a influencé le reste du monde grâce à l'immigration des habitants des îles vers de nouvelles mers et de nouvelles îles. Aujourd'hui l'exploitation viticole la plus connue de Nouvelle Zélande est Grgich (Grgič) originaire de Brač et il y a aussi beaucoup de Croates le milieu du vin Californien.

Les odeurs parfumées de la Méditerranée sont suspendues sur les magnifiques champs de lavande de Hvar, dont les gaines, les huiles essentielles, les crêmes odorantes et les savons peuvent être achetés 'importe où sur la côte pour les rapporter chez soi ou les offrir pour en faire profiter les autres. Dans la mer, en plus des poissons, des moules, des calamars et des oursins, il est possible de trouver - grâce aux eaux chaudes et propres de la Croatie - des éponges et du corail. La culture d'éponge a été une profession pour des générations d'habitants de l'île de Krapanj (moins fréquente aujourd'hui) et les habitants de Zlarina ramassent et traitent le Corail rouge de l'Adriatique.

La navigation et le construction de bateaux sont dans le sang des locaux et l'example le plus fréquemment cité est celui du marin de Korcula, mondialemet connu, Marco Polo. Dubrovnik est aussi connu pour ses illustres constructeurs de bateaux et il existe aujourd'hui, quelque petits chantiers navals, comme par example celui de Rab. Les poissons se trouvent à certains endroits, et, en raison du sol rocailleux et de l'absence de pluie, ils constituaient la nourriture principale des familless. La pêche s'effectue quelques oit les conditions climatiques, bien que les filets ne soient rarement pleins. Les descendants des anciens pêcheurs de Salije et de Komiža pêchent désormais dans l'océan à proximité des côtes américaines ou chiliennes et les pêcheurs locaux restant approvisionnent les marchands de poissons et les restaurants...

Aujourd'hui, les poissons sont pêchés à la ligne, par des pièges, et à la lampe, mais essentiellement par les touristes et plus par plaisir que pas nécessité. Pourtant, une bouchée de poisson, grillé ou en ragoût, pêché par nous, est, pour les connaisseurs locaux (et l'on peut leur faire confiance) tout simplement exquis… Toutes ces activités existent et se développent grâce au tourisme de la côte croate dont l'anniversaire de ses 130 ans a été célébré il y a longtemps. A côté du tourisme hôtellier, d'autres types de tourismes se sont développés avec le temps. Alors que le 20ème siècle a vu se développer principalement un tourisme classique, thérapeutique ou bien de "Congrès", le 21ème siècle voit une demande croissante de tourisme nautique, rustique, à la "Robinson".
Ici, en Croatie vous pouvez trouver tout ça et même beaucoup plus. La beauté naturelle fournit des environs variés et préservés qui permettent la pratique de sports alpîns, de la randonnée, de la plongée, du rafting, du parapente et bien d'autres. Si vous n'avez jamais pratiqué l'un de ces sports mais que vous souhaiteriez apprendre, il y a de nombreuses écoles à votre disposition, comme par example des écoles de plongée et de voile. Les amoureux des antiquités et de l'art ou les passionnés d'Archéologie peuvent prévoire de visiter les vieilles villes côtières comme Split, une ville vieille de 1700 ans.

Les habitants des îles se reconnaissent par leurs nombreuses qualités et savent, à part pour les travailleurs acharnés, comment profiter de la beauté et de la vie. Dans les villes du bord de mer, comme n'importe où en Méditerranée, la vie se passe dans les rues - pour la joie comme pour les disputes. Ici les gens discutent, commèrent et chantent. Nos chants, et particulièrement ceux de Klapa, peuvent être entendus en permanence. ils sont chantés au travail ou lors des loisirs, dans la joie comme dans la tristesse, pour soi-même ou en compagnie. Il n'est donc pas surprenant que les chanteurs croates les plus célèbres sont majoritairement originaires des côtes et des îles. Durant lors temps libre, les hommes, pour la plupart d'âge mûr, continuent à jouer au bowling comme dans l'ancien temps. au bowling, et dans les autres sport en général, les croates ont souvent réussi. Les femmes de la côte ont elles aussi leur propre renommée. Le fait qu'elles soient reconnues comme étant exceptionnellement belles est confirmé par les résultats de concours locaux et internationaux. Nous pouvons aussi supposer qu'elles sont également de bonnes mères, puisque la plupart de nos chants locaux, à l'exception de ceux parlant de la mer et de l'amour, leur sont dédiés! Les femmes ont longtemps exercé une profession qui a été aujourd'hui quasiment oubliée: la confection de soieries et de dentelles. Dans la région de dubrovnik, Konavle est renommé pour ses soieries qui sont la fierté de chaque ménage. Les femmes de Konavle élèvent leurs propres vers à soie: les nourrissent, préparent les cocons, filent la soie et la colorent en jaune, rouge et noir. La dentelle est la spécialité de l'île de Pag, où la participation de femmes à la confection de dentelles aux nuances mythiques est une vielle tradition. Aujourd'hui cette dentelle est presque aussi précieuse que celle de l'époque.

La beauté de ce pays ne réside pas uniquement dans les splendeurs que l'on voit, sent ou goutte mais aussi dans la beauté des personnes nées ici, une beauté de l'âme et du corps. Mais, la beauté de de la Croatie est avant tout celle que l'on garde en mémoire et que l'on rapporte avec nous pour la partager avec nos amis les plus proches.

La côte

La Croatie compte 5.835,5 kilomètres de côtes ou, en termes de pourcentage de mer, pas moins de 74% de l'Adriatique (les autres sont: Italie 16%, Albanie 5%, Monténégro 3,3%, slovénie 0,5% et la Bosnie Herzegovine 0,3%). Ce littoral est aussi l'un des plus dentelé au monde. La péninsule istrienne couvre une superficie de 3.476 kilomètres carrés et est limitrophe de trois pays: la Croatie, la Slovenie et une petite partie de l'Italie.

En Croatie, la proximité de l'Italie permet de découvrir la partie italienne de l'adriatique. La ville construite sur un marais est le premier choix incontournable. Venise, dominant autrefois les mers est désormais une ville italienne célèbre située sur quatre îles. Toute la ville, dans laquelle les voitures sont interdites, est un labyrinthe de canaux parcourus par les gondoles et les vaporettos. Les attractions touristiques principales sont : un tour de gondole, nourrire les pigeons de la place st Marc, le pont des soupirs et les innombrables églises…
Venise est la ville aux épithètes les plus nombreux. L'un d'entre eux est La Serenissima - 'la sérénissime' puisqu'elle a longtemps été le synonyme de la cité des amoureux et des artistes. Elle a aussi été la ville des écrivains, musiciens et peintres de la verrerie magique de l'île de Murano ainsi que la ville du célèbre festival de cinéma. Au moment du carnaval, l'on peut ressentir - comme à Rio - une ambiance de fête et de plaisir avant le début des fêtes de Pâcques. Cette semaine fournit un étalage complet des différents types d'amusements et de fêtes sans fin.

La Croatie partage la mer Adriatique avec la république de Slovénie, dont la côte est aussi pleine d'une nature magnifique et de villes à l'histoire fascinante. Plus précisément, le littoral slovène, avec la baie de Koper et une partie de la baie de Piran, s'étend jusqu'à l'embouchure du fleuve Dragonija. Piran est la ville côtière connue pour ses remparts médiévaux en bon état. La muraille consiste en deux ramparts parallèles datant du 15ème siècle (autour de 1475) et du 16ème siècle. Les endroits à visiter sont la place de Tartijev et, sur la butte à l'extérieur de la ville, l'église de Sveti Jurja connue sous le nom de la 'maison vénitienne', construite au milieu du 15ème siècle sur le modèle des résidences de style gothique vénitien. De l'époque Baroque subsiste le tracé des places et la 'maison Baroque' de la fin du 18ème siècle.

Pour explorer l'Adriatique, il faut aussi visiter le sud et la côte du Monténégro.
L'un des golfes de l'Adriatique les plus extraordinaires, le golfe de Bokokotorski (connu également sous le nom de Golfe des Saints croates) fait aujourd'hui partie du Monténégro. Igalo et Herceg Novi sont les lieux touristiques de la côte Adriatique du Monténégro les plus attrayants. L'on peut facilement atteindre Igalo de toutes les directions et par tout mode de transport. Avec la proximité de deux aéroports internationaux (l'aérport Čilipi de Dubrovnik à 26 km et celui de Tivat à 22 km), de la route de l'Adriatique appelée la 'Magistrale' (reliant toutes les directions y compris Dubrovnik à Mostar, Trebinje et Sarajevo), et de la capitale Monténégrine Podgorica, Igalo est relié à la Croatie, la Bosnie et d'autres parties de l'Europe. Il existe aussi un ferry qui relie l'Italie et les ports de dubrovnik et de Bar ( Monténégro) ainsi que les autres îles de Croatie.

Igalo et sa ville voisine de Herceg-Novi se situent dans un petit golfe pittoresque au sud-ouest de la côte du golfe de Bokokotorski au pied des montagnes d'Orjen (1982 m). Les Grecs anciens, les Romans et les Illyriens s'étaient installés dans le golfe et dans les collines voisines. Depuis ce temps, les grande puissance de Byzance, Venise, les ottomans et l'Empire Austro-Hongrois ont conquis et ont gouverné cette région. En parcourant les rues et les places de Herceg Novi vous voyagerez au coeur de l'histoire de la Méditerranée. Visitez les mosaïques de Risan, l'église de Notre Dame des Roches, les expositions du musée de l'église et la magnifique église d'Orovac construite à pic sur une falaise d'où l'on bénéficie d'une vue magnifique de la baie de Kotor. Visiter ensuite Dobrota et la vielle ville de Kotor, 'Budva', très vivante en été, comme le sont les villes de Bečići, Milo, Sveti Stefan et Petrovac. La ville de Bar est fière de son olivier de 2000 ans au tronc d'une circonférence de plus de 10 mètres.

Votre exploration de l'Adriatique peut se terminer au nord ou au sud, tout dépend du lieu de départ. Même lorsque vous pensez avoir tout vu, il reste toujours des endroits qui méritent d'être visités… Bien que la mer Adriatique et ses côtes sont partagées par de nombreux pays, les différentes cultures, habitudes et traditions superposées par l'histoire dans cette région, créent une mosaïque de beautés éternelles.

Nourriture & Boissons

La gastronomie croate, en particulier celle de la région côtière, s'est développée conformément à une tradition de nouriture naturelle et saine à base de plats de légumes avec de l'huile d'olive, des fruits de mer et du poisson, accompagnés de bon vin et du fromage de chèvre et de brebis. La spécificité de la cuisine locale réside dans la préparation des plats. Les légumes sont cuits dans une petite quantité d'eau avec de l'huile d'olive et des herbes aromatiques. Le poisson est cuit à l'étouffée, bouillis ou grillé. La viande, habituellement de l'agneau, est rôti à la broche pour avoir un goût unique.

Le nord et le sud de l'Adriatique se caractérisent par des différences de goûts et de manières de préparer la nourriture, l'on peut ainsi facilement reconnaître la cuisine d'Istrie, de Kvarner et de Dalmatie.

La cuisine Istrienne se caractérise par l'utilisation abondante de produits de saison, elle varie donc en fonction de la saison.

Si vous visitez l'Adriatique du nord, vous devez goûter le 'Pršut', un jambon séché par le vent 'Bura', véritable produit de la géographie croate. Les saucisses de porc , autre plat local, sont grillées ou cuites dans du vin. Mais la spécialité la plus fameuse de la cuisine Istrienne est sans aucun doute le 'Maneštra', une soupe épaisse de légumes et de viande séchée. La région offre aussi une profusion de spécialités de poissons et de fruits de mer. La petite friture, la salade de poulpe, le poisson frais - grillé ou cuit - et du Kvarner scampi sont quelques uns des plats appréciés des italiens voisins qui viennent souvent pour le week-end. Plusieurs types de risottos et de pates servis avec de l'huile d'olive, des truffes de la région - ces champignons de première classe qui donnent un goût délicieux - accompagnés d'asperges ne sont que des examples parmi tant d'autres de spécialités Istriennes.

Les desserts traditionnels Istriens sont simples, mais sont la touche finale idéale d'un repas Istrien hors du commun. Les 'Fritule' (beignets fris) sont très appréciés en hiver et 'le pinca' (pain sucré) préparés pour les fêtes de pâcques, est fait de pâte et de pommes. Des raviolis cuits ou grillés sont aussi appréciés en toute saison.

La cuisine Dalmate est moins arômatisée et plus légère que la cuisine Istrienne. L'abondance de légumes frais ou à peine cuits en a fait la garniture des plats suivants: poisson grillé, soupe de poisson, poulpe, huîtres de Ston,langoustine et moules 'na buzaru' (bouillies), 'pašticada' abvec des gnocchis (connu aussi sous le nom de goulash Dalmate), de la viande marinée au romarin puis cuite au barbecue ou le fameux fromage de Pag. Ce sont quelques unes des spécialités que tout le monde adore. Les olives sont aussi incontournables - fraîches ou salées - de même que l'huile d'olive est l'un des fondement de la gastronomie Dalmate.

Un dessert dalmate typique est un délice en raison de sa simplicité. Les ingrédients les plus utilisés sont les fruits Méditerranéens, les figues séchées, les raisins, les amendes;le miel et une douceur de Dubrovnik bien connue le 'rožata' (dessert au caramel fait avec des oeufs) ou du pain au gingembre de l'île de Hvar.

Pour accompagner chaque bon repas, au début ou à la fin, vous pouvez déguster un verre d'excellant vin. Le vin produit dans la région cotière de Croatie, comme dans toute la Croatie, est un produit qui demande beaucoup de travail, de savoir et d'attention. Les premières vignes de la région ont été plantées la première fois par les Grecs. Le vin de leur colonie d'Issa (sur l'île de Vis) étaient considéré comme étant le meilleur vin de l'Antiquité. L'armée Romaine a perpétué ce savoir faire lorsqu'ils ont rapporté des pieds de vignes pour cultiver des vignes. Une terre fertile et du soleil en abondance, enveloppant chaque grape de raisins, ont donné naissance à des vins exceptionnels qui étaient exportés à chaque coin de l'Empire Romain.

Le grand aventurier et séducteur Giaccommo Casanova a écrit dans ses célèbres mémoires qu'il a bu 'un fabuleux vin refošk' en Istrie. Les Nobles, les voyageurs et les aventuriers de la monarchie Austro-Hongroise n'ont pas pu résister au vin Istrien et Dalmate qu'ils ont pris plaisir à déguster lors de leur voyage dans la région.

Les vignes et le vin font inextricablement partie du passé et du présent de cette importante région viticole aux paysages et au climat variant, ce qui donne au vin actuel une telle variété et permet à ceux qui veulent le gouter de découvrir de nouvelles saveurs. Le Malmsey Istrien blanc accompagne merveilleusement bien un nombre important de spécialités de fruits de mer. Le 'Teran' est un vin de couleur vermeille à qui l'on a attribué des vertus médicinales et qui accompagne très bien les plats de viande, les goulashes ou le gibier. Le 'Zlačani Muškat' d'Istrie, à l'odeur prononcée d'oeillets sauvages, doit être bu avec des desserts ou des plats raffinés comme le vin Dalamte 'Prošek' qui, avec ses arômes prononcés, offre à tout connaisseur un plaisir intense. Le renommé 'Plavac' de l'ile de Hvar est un choix incoutournable pour accompagner la cuisine et les plats et le fromage de chèvre son bouquet reconnaissable stimule tout les palais. Le 'Babić', vin originaire de Primošten est mondialement connu et la péninsule viticole de Pelješac offre une multitude de bon vins sous les noms de 'Postup', 'Dingač', 'Kneževo' et 'Carsko'.

Les sentiers du vin de l'Adriatique vous conduirons à la découverte de caves à vin et de leurs vins tempérés, conservés de façon traditionnelle et préparés selon la méthode ancestrale. Vous pouvez après les avoir goûté en rapporter pour vos amis comme souvenir de vos vacances inoubliables.