Sous voiles en Croatie - le vent

Autrefois, le vent était perçu comme une bénédiction, une force bienveillante qui conduisait les marins vers des grandes découvertes, à l'époque où les marins parcouraient les mers et les océans. Aujourd'hui, les plaisanciers et les marins, tels que les gardiens du vent, chevauchent les vagues en quête d'aventures et défient la nature.

En nommant les vents, les marins de l'Adriatique se sont liés à leurs force et caractéristiques. Les vents ont exercé une influence importante sur la vie des habitants de la région et ils ont influencé un certain nombre d'activités marines.

Chaque vent a ses propres caractéristiques, lesquelles peuvent nous aider à prévoir si le vent va se renforcer, cesser ou annoncer l'arrivée d'un autre vent. Une bonne connaissance du vent peut nous permettre de saisir celui qui nous conduira vers notre destination.

Les vents de l'Adriatique sont dus à des différences de températures entre les terres et la mer et aux différences de pressions atmosphériques. La circulation de l'air et le passage de l'air chaud à l'air froid créent des vents agréables qui gonflent en permanence les voiles. Il s'agit de 'Burin' et 'Maestral'.
Une transition nette entre le Maestral de jour et le Burin de nuit est signe du temps stable durablement. Un changement brutal de pression atmosphérique annonce des vents puissants qu'il vaut mieux éviter, en se dirigeant vers l'une des nombreuses baies abritées ou vers un port.

L'arrivée d'un vent en particulier, qu'il soit bon ou mauvais, peut être anticipée par les marins expériementés en examinant les nuages et les couchers de soleil. Un ciel dégagé et un coucher de soleil aux couleurs vives et prononcées sont le signe du beau temps. Un coucher de soleil pâle et brumeux annonce une déterioration du temps. De petits nuages cotonneux au-dessus des îles sont signe de Maestral et donc d'un temps de navigation agréable.
Un ciel nuageux sur le sommet des montagnes annonce l'arrivée du Bura, un vent qui ne laisse pas le temps aux marins de se préparer pour affronter ses bourasques et il nécessite donc toute votre attention.

L'indice sur le temps favori des marins sont les dauphins. Bien qu'ils constituent un spectacle extraordinnaire pour les marins, leur présence précède souvent une détérioration du temps quelques jours plus tard. La direction depuis laquelle nagent les dauphins est celle par lequel le mauvais temps arrivera.

L'été, le Maestral est le vent le plus commun. En soufflant dans la même direction et en raison de son effet raffraîchissant, le Maestral a influencé le plan de construction des anciennes rues de Dalmatie - les rues de la ville s'ouvrent en direction du Maestral pour permetre à la brise de circuler à travers la ville.

Afin de contrôler au mieux les vents, il faut apprendre à les connaître, et pour s'assurer qu'ils gonflent bien les voiles, il est nécessaire de reconnaître les principales caractéristiques de chaque vent.

La rose des vents de l'Adriatique se compose essentiellement de 8 vents.


Le Bura est un vent nord-ouest imprévisible, soufflant des terres vers la mer. Il souffle par rafales et est à la fois froid et sec, et par conséquent purifie et éclaircit l'atmosphère. La visibilité après le passage du Bura est excellente et le temps est ensoleillé et clair.
La navigation avec le Bura est excitante et stimulante, mais requiert de la prudence concernnant la préparation du bateau et de l'équipage. Les marins expérimentés ont un proverbe: "Bura dit: 'Quand je navigue, ne naviguez pas!'". Il se caractérise par des vagues courtes et hautes avec des crêtes blanches, causant des difficultés lors de la navigation. Des petites gouttes, formées par le vent, créent ce que l'on appelle la 'fumée des mers' qui réduit significativement la visibilité. Mais, le Bura a aussi ses bons côtés. Le fameux jambon prosciutto de l'Adriatique a acquis sa qualité particulière grâce à l'air sec que transporte le Bura.

Le Jugo est un vent sud-ouest, chaud et humide de force moyenne, soufflant de la mer vers les terres. Il se produit le long de la côte toute l'année, mais plus rarement l'été. Le vent, en se renforçant progressivement, crée de longues vagues, silencieuses et sans écume qui rencontrent le rivage et se retirent vers le large.


Le Jugo offre une expérience exceptionnelle pour les marins dynamiques, habilitant leur voilier pour atteindre des vitesses élevées. De plus, les poissons mordent bien durant ce genre de temps.

Le Maestral est un vent d'été typique dans l'Adriatique, soufflant du nord-ouest et apportant un temps agréable et stable. Ce vent agréable commence à souffler à l'aube et dure jusqu'au coucher de soleil. L'été, il offre un raffraîchissement bienvenu, en transportant un air de la mer plus propre, plus sain et plus frais. Ce vent est de force moyenne et il est donc bon pour la navigation, dans la mesure où vous pouvez faire face en toute sécurité aux mouvements de la mer et des vagues qui frappent le bateau.

Les autres vents ont moins d'importance pour les habitants de l'Adriatique, mais plus loin, au large, ils peuvent être favorables aux marins. (Ces vents peuvent laisser un sifflement léger dans les oreilles, vous rappelant un été inoubliable!):

Tramuntana - vent du nord, rafraîchissant qui annonce du beau temps.
Grego - vent nord-est moyen à fort transportant un temps sec, dégagé et froid.
Levant - vent froid de l'est qui souffle en cas de temps nuageux, humide et pluvieux.
Oštro - vent du sud, chaud et humide.
Lebić - vent sud-ouest soufflant après le Jugo ou l'Oštro, et aplanissant les vagues dans l'eau peu profonde des ports.